Jour 25 – Réflexions

J’ai parfois l’impression de commencer à m’essouffler dans ce défi.  30 jours de créativité quotidienne…  Je savais que ça me sortirait de ma zone confort et, en quelque part, c’est exactement ce que je voulais.  Mais j’avais un peu oublié l’inconfort temporaire de sortir de cette zone connue et sécurisante.  Hier, je pense que j’en ai repoussé encore un peu plus les frontières et j’ai accepté de bon coeur d’habiter cet inconfort.

Depuis quelques temps, je jongle beaucoup avec essayer de mettre un titre, une définition, une présentation à ce que je suis.  J’aimerais sentir que ce n’est pas nécessaire.  Que de juste être, et l’être au max tout en le partageant, est la seule présentation, le seul titre nécessaire…  Mais nous vivons encore pour l’instant dans une société où les titres rassurent…  Et pourtant.  Je sens au tout profond de moi que ça ne veut tellement rien dire…  Un jeu de l’égo pour tenter encore une fois de nous dissocier de notre intuition, de notre senti.  Mais en même temps, comment faire savoir aux gens les façons dont je peux les aider?  J’ai longtemps porter les titres de naturothérapeute et de massothérapeute.  Il y a presque 8 ans, j’ai volontairement choisi de ne plus renouveler mon adhésion à ma corporation professionnelle.  Pourquoi?  Principalement parce qu’à l’époque, étant maman full time, le peu de clients que je voyais en consultations et traitements ne justifiaient pas les frais d’adhésion.  Maintenant que les enfants ont grandi et me laissent un peu plus d’espace, je sens que le moment est venu de recommencer à offrir encore plus officiellement mes services d’accompagnement, de consultation.  Mais ce que j’offre est rendu tellement plus que simplement de la naturothérapie.  Comment faire fitter dans un titre l’accompagnement, le réveil de l’intuition, la médecine de la Terre et tout le reste?  J’ai encore besoin d’y jongler un peu plus.  Pour l’instant, je n’ai pas envie d’essayer de faire fitter ça sous le titre naturothérapeute.  Mais je me questionne encore tout en sachant que la lumière se fera très bientôt sur ce dossier!

Est-ce pour ça que ce matin mon gps était très clair sur une chose.  Pas d’ordi avant d’avoir avancé mes lectures et mon écriture.  Depuis le temps, je sais que la meilleure chose à faire est de suivre cette guidance.  J’ai profité du soleil qui était de retour pour sortir dehors mon déjeuner et ce dont j’avais besoin pour travailler.  Ça m’a fait tellllllllllllement de bien!!!

cell 14 mai 022
Après deux heures de travail avec comme trame sonore le chant des oiseaux et le bruissement des feuilles.  Je me sentais fatiguée mais comblée.  Un élan m’a poussé à aller m’étendre sur l’herbe, dans un petit coin reculé de notre cour.  Mon gros chien couché à mes côtés, j’y ai dormi et ai laissé le soleil m’innonder de ses rayons et de sa chaleur.  Lorsque je me suis ouvert les yeux, j’ai eu envie de capturer ce que je voyais, sentant que c’est ce qui serait au menu pour ce jour 25 de mon défi.

cell 14 mai 028 cell 14 mai 036

Une avant-midi magique qui avait commencé avec ce petit signe sur la capot de l’auto. J’y ai vu l’importance de laisser mon coeur me guider et la lumière m’ouvrir le chemin…

cell 14 mai 018

Puis en rentrant, j’ai trouvé dans notre boîte aux lettres cette carte postale toute joyeuse, me confirmant que dans la poche de quelqu’un de bien spéciale se trouve en ce moment un petit talisman que je lui ai fait avant son départ et qui l’accompagne à merveille.  C’est toujours très doux de sentir que je marche le bon chemin…

IMG_20130514_121228

À demain!  🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *