Passage

Décembre achève et janvier pointe doucement le bout de son nez.

Depuis quelques jours je me sens dans un état différent.Sans point de repère.Déstabilisée par ce calme puissant et presque stagnant que crée le passage imminent de 2012 à 2013.La Terre m’appelle, mon Être réclame du calme et de la chaleur. En moi est ce grand besoin d’introspection et de douceur.
En plus des grands changements énergétiques qu’ils nous ont apportés, novembre et décembre m’ont apporté la frénésie des marchés de Noël auxquels j’ai participé ainsi que les longues heures de préparation créative nécessaires pour pouvoir offrir ce qui demandait à naître à travers mes mains.Mon atelier et ses créations sacrées ont été au centre de nos vies durant les cinq ou six dernières semaines.Tout comme je sens que 2013 a de bien belles surprises pour La Déesse Joyeuse, je sens aussi que d’ici le retour en classe de mes petits, l’atelier comme on le connaît sera lui aussi en pause.J’ai grand besoin de me reposer et de me déposer afin de me retrouver, de me redécouvrir et d’être prête à recevoir ce qui s’en vient.
Ce calme et cette occasion de tout déposer et de respirer m’appellent tout en me déstabilisant.
C’est qu’à travers cet arrêt temporaire et bénéfique de La Déesse Joyeuse, j’y retrouve une Mariepierre qui est encore un peu étourdie par ce magnifique processus.Un processus où entre mes créations sacrées, les rencontres enrichissantes et la réalisation que ce que j’offre, ce qui me parle et me ressemble, répond vraiment à un besoin, la Vie m’a aussi confirmé que oui, La Déesse Joyeuse peut elle aussi ouvrir les bras à l’abondance.Et à l’équilibre.
Demain, mes plus jeunes reviennent de leur séjour chez leur père.Et demain nous serons aussi tous les huit réunis afin de célébrer notre Noël doux et feutré, mon Nomade, les enfants et moi.J’ai hâte.
Je profiterai des dix prochains jours pour, en plus de me reposer et de profiter des moments en famille, faire le point et boucler avec amour 2012 tout en préparant le terrain pour cette 2013 que je sens s’approcher. J’ai le goût d’écrire, de prendre des photos, de ne rien faire, de rire (ça c’est mon défi…) ,de m’offrir la légerté et la spontanéité et peut-être même de lire… juste pour le plaisir… On verra!
On se revoit au début janvier !
Bon passage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *