Bientôt la pleine lune

Plus mon chemin avance et plus je sens les influences des lunes, des éléments et de mes médecines.

Après un mois sous l’influence de la lune de La-Femme-Du-Soleil-Couchant, voici qu’elle s’apprête à nous quitter. Durant ce mois elle nous a entre autre appelés à l’introspection et à l’observation.

Elle nous a parlé de fin, de morts.  Petites et grandes.

Des fins qui font de la place pour du nouveau.  Pour ce qui s’en vient.

(Pour voir plus en détail ce qu’elle nous a apporté, je vous invite à visiter le site Roue de Médecine de Nadeije Athlan, là d’où viennent ces infos, en cliquant ici).

« Cette lune nous confronte à la FIN, à tout ce qui a besoin de se terminer. Elle nous parle de la mort. La nôtre et celles des autres. Petites morts de l’automne où nous rentrons dans nos racines pour nous recouvrir de neige et attendre le renouveau. Ou bien mort définitive, où nous serons séparé(e)s de tout ce que nous avions connu pour entrer dans le Grand Inconnu. » – N. Athlan

Et aujourd’hui, à la veille de la pleine lune où La-Femme-Du-Soleil-Couchant laissera la place à la lune de Celle-Qui-Tisse, je ressens dans ma vie la présence des fins et des morts, petites et grandes qui ont peuplé mon dernier quatre semaines.  Nait en moi une envie d’observer, de rendre grâce pour ces petits et grands moments qui m’ont donné l’occasion de m’observer davantage, de laisser aller certaines choses, de prendre conscience du mouvement, de la Vie qui est tout sauf statique…

Aujourd’hui, ma petite soeur débute une nouvelle page de sa vie, une page, un grand chapitre, rempli d’inconnu, de soleil et d’aventure.  Demain matin elle s’envolera vers l’Amérique centrale pour une longue période.  Lorsque nous nous sommes donné notre dernier câlin hier midi, j’ai été rempli de ce grand sentiment que quelque chose se terminait mais que c’était pour donner de la place à plus grand, à plus libre.

Mp et C bagage clo

Il y a quelque chose de lumineux dans des au revoir qui sont remplis de promesses et de rêves qui se réalisent.  Et quand la personne a les deux pieds dans son chemin et le coeur bien branché avec son intuition et avec ce que la Vie lui murmure, au plus profond de moi je souris et me réjouis.

 

Puis cette semaine il y a aussi eu la mise en terre du corps de Fany, notre vieille minette de 14 ans qui est décédée à la fin de l’hiver dernier. (Voir l’hommage que je lui avais alors écrit en cliquant ici.)  Nous avions conservé son corps au congélateur le temps que le sol dégèle et que tous les membres de notre famille soient réunis.  Ça aura pris sept mois avant que le moment se présente.

cercle 2
Ce fut une cérémonie importante pour nous, remplie de gratitude pour cet être qui a tellement fait partie de nos vies et de nombreux passages.
Une cérémonie où intensité, rires et magie de la forêt étaient présents.
Une cérémonie vraiment totalement teintée de l’âme de notre famille.
Une cérémonie où chacun avait sa place et sa liberté.
Un grand moment où non seulement j’ai pu déposer devant mes enfants, mon Homme et ma soeur ma gratitude d’avoir eu l’assistance de cette chatte exceptionnelle durant toutes ces années mais aussi l’occasion de partager avec eux ma médecine, mon amour profond et mon grand bien-être d’être entourée de l’esprit de la forêt.
Un moment magique et puissant.

pelle

page mise en terre 2

z et r

 

Ce mois sous l’influence de La-Femme-Du-Soleil-Couchant m’aura aussi vu participer à un rituel d’abattage de cailles avec ma tendre amie.

Un moment et un processus important et initiatique à bien des niveaux.

Smudge

Je vous en reparle dans un prochain article mais pour l’instant disons que cette participation active, sacrée et plein de gratitude à ce sacrifice de vies pour nourrir d’autres vies m’a apportée tellement de messages et de puissants feelings que je suis honorée mais aussi submergée par la puissance du moment.

 

Il y aura aussi eu plein d’autres fins.  La majorité volontaires…

Plein de ménage aussi…

Plein de peurs que j’ai laissé partir.  Plein de larmes qui ont enfin été versées.

Libération tranquille.

Faire de la place dans ma tanière pour que mon hiver soit soutenant et créatif.

Accueillir ces forces qui m’influencent et travailler dans le sens du courant qu’elles m’apportent.

Merci à La-Femme-Du-Soleil-Couchant qui, dans sa sagesse, m’a guidée dans un ralentissement rempli de clarté.  Une harmonisation au rythme changeant de la nature.
Une plus grande paix et plus grande foi.

All is well…..

Mp

 

Un grand merci à Nadeije pour ses enseignements.  Je vous invite fortement à aller faire un tour sur son site internet en cliquant ici!  🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *